December 20, 2016

November 22, 2015

January 21, 2015

December 12, 2013

December 1, 2012

Please reload

Les persans silver et golden

01/02/2001

Traduction de la publication de Janice Reichle

 

"Le Persan Silver a longtemps été appelée la "Rolls Royce" du monde de chat. Son look est intemporel et élégant, et il a toujours été décrit comme un régal pour les yeux, exquis en apparence. C’est une "race" classique, une beauté incroyable, considérée par beaucoup comme la plus belle couleur des Persans, si ce n’est «le plus beau de tous ». Avec l'élégant Persan Golden, ils ont toujours été un défi pour se reproduire, et les éleveurs de Persans Silver et de Persans Golden forment un groupe dévoué et déterminé. La plupart d’entre eux ont trouvé plus productif de se spécialiser dans ces variétés: presque sans exception, les plus beaux spécimens sont souvent venus de chatteries qui n’ont élevé que ces couleurs. L’élevage de Persans Silver et de Persans Golden, en plus d’une autre couleur ou race, signifierait de garder plusieurs groupes de chats.

 

 

L'Histoire

 

La première documentation des Persans Silver montre "Chinnie," né en 1882 en Angleterre. Bien qu'aucune photo d'elle n’ait été trouvée, il y en a par contre eu de son célèbre petit-fils, Silver Lambkin. Certains des pedigrees de nos Persans Silver contemporains ont pu été retracés jusqu’à Lambkin. La tenue des registres de filiation n’était pas courante à l’époque, mais avec le temps, les gens ont accordé plus d'attention à la documentation de leur élevage. Ces registres ont montré que d'autres couleurs, souvent Blue et Tabby, ont été utilisés dans l'élevage de Persans Silver. Le Persan Silver est également apparu dans les pedigrees des Persans d'autres couleurs. Il n’y aucune trace nous permettant de remonter à quand les Persans Silver ont été acceptés par la Cat Fancier Association (CFA). Il est donc raisonnable de penser qu'ils ont été parmi les couleurs originelles lorsque cette association a été créée en 1906. Les Persan Silver avaient déjà été importé aux États-Unis depuis l'Angleterre avant cette date.

 

Le Persan Golden n'a pas une aussi longue histoire en CFA que le Persan Silver. La couleur Golden est récessive au Silver, et il aura fallu de nombreuses années avant que cette couleur ne soit acceptée, des chatons de couleur "bizarres" surgissant parfois dans des portées de Silver. Le plus souvent, ces chatons, alors appelés « brownies » étaient placés comme animaux de compagnie. Dans les années 1960, quelques éleveurs, intéressés par cette couleur, travaillaient avec eux. La beauté de leurs manteaux d'or avec le contraste de leurs yeux verts ou bleu-vert intense a attiré de plus en plus d'éleveurs dédiés à eux, et peu à peu ils ont grandi en popularité jusqu'à ce qu'ils soient finalement acceptés par la CFA en 1976.

 

 

La Division

 

Les Persans Silver, Golden, Smoke, et Caméo ont fait l'objet de plus de changements de division que n’importe quelle autre couleur. La Division Shaded était composée de Chinchilla, de Silver Shaded, et de Smoke jusqu'en 1961; à cette époque, les Caméos furent acceptés et ajouté à la division. En 1965, les Smoke furent sortis de la Division Shaded et obtinrent leur propre division: la Division Smoke. Le changement suivant fut réalisé en 1976, lorsque le Golden Shell et le Golden Shaded ont été acceptés par le CFA et ajoutés à la Division Shaded.

 

Les Torties Shaded  furent également acceptées et ajoutées à la Division Shaded. Les éleveurs de Silver et de Golden estimaient cependant que les Torties Shaded n’appartenaient pas à leur division, mais plutôt à la Division des Particolors, avec les autres écailles de tortues. Beaucoup ont également estimé qu'il faudrait peut-être une Division « Yeux Verts », à laquelle, ni les Caméos, ni Torties Shaded ne pourraient appartenir légitimement contrairement aux Silver et aux Golden. Bien que ce ne fut pas accepté à l'époque, au début de la saison 1995-1996, les Caméos et les Torties Shaded furent placés dans la division Smoke et le nom de cette division fut changé en Division Smoke et Shaded. Les Silver et les Golden restaient alors seuls dans une division qui s’appela la Division Golden et Silver (et non la Division « yeux verts »).

 

 

La Couleur

 

Les couleurs de base des Persans d’origine ne ressemblaient pas à la palette des Persans actuels. C’était avant que le concept de «la sélection de couleurs » ne vienne à exister. Avec la reproduction sélective, les éleveurs de Persans Silver ont presque éliminé les marques Tabbies au milieu du 20ème siècle, le mariage de même couleur est alors devenu un must. Les éleveurs de Persans Silver étaient critiqués si leurs chats n’étaient pas issus de mariage avec la même couleur. Cependant, il n'y avait pas vraiment de règle sur combien de générations étaient nécessaires pour qu’un Persan Silver soit considéré comme un chat "sélectionné" pour sa couleur.

 

 

Le mariage de même couleur fut une nécessité pendant de nombreuses années afin de maintenir la belle coloration du marquage du Persan Silver. Le pool génétique était petit, et certaines caractéristiques physiques semblaient être associées à la couleur Silver: les chats produits étaient généralement plus légers en ossature, et éventuellement, de plus petite taille. Les couleurs et les motifs des autres variétés de Persans ont été développés au cours des années résultant dans un pool génétique plus grand, tandis que le pool génétique des Persans Silver est resté le même. Cela a conduit à un intérêt de la part de certains éleveurs d’inclure d'autres couleurs dans leurs programmes de sélection. L'une des premières pionnières dans ce type de mariage inter-couleur était Fannie Mood de la chatterie Delphy, qui était aussi une ancienne membre de la CFA. Quand elle élevait cette variété, elle vivait en Californie, un bastion de l’élevage des mariages intra-couleurs, et elle fut alors très critiquée pour la reproduction d’un Persan Silver avec un Persan bleu.

 

 

L'introduction des Solides dans un programme d’élevage de Persans Golden pour améliorer le type et l'ossature provoqua les mêmes problèmes que dans les programmes similaires avec les Silver, si ce n’est plus. Il brouille la couleur du pelage et gâte la couleur des yeux; elle provoque aussi plus de marques Tabbies dans une couleur qui n’a pas encore éliminé ces marques. Les Persans Silver, déjà élevés aux États-Unis depuis près d’un siècle, ont eu une belle longueur d'avance sur les Golden, dont l'histoire de l’élevage de cette variété est deux fois plus récente. Les Persans Silver étaient déjà élevés avant 1900, mais les Persans Golden n’ont pas été véritablement élevés avant les années 1960. Ce qui était autrefois écrit sur les Persans Silver est maintenant également vrai pour les Persans Golden: "Vous avez parcouru un long chemin, baby!"

 

 

Alors que les éleveurs se sont plus concentrés et ont plus sélectionné sur le type, moins d'attention a été accordée à la couleur. Pour aucun autre Persan la couleur n’est aussi important que pour les chats Shaded ou "Tipped". Bien que la couleur bleue pâle d’il y a longtemps a pratiquement disparu du Persan bleu, certaines choses restent les mêmes. Un Smoke n’est pas un Smoke sans sa spectaculaire couleur sur une base de manteau blanc; le Silver et le Golden doivent avoir le bon tipping, en plus du maquillage, ils doivent avoir le nez et les yeux de couleur appropriée et distinctive. A une époque, il y avait une différence significative entre le Chinchilla et le Silver Shaded. Aujourd'hui, certains de nos Silvers sont désignés comme «ni l’un / ni l’autre" parce qu'ils ne sont ni Silver Shaded, ni Chinchilla. Bien que beaucoup plus de Silvers sont enregistrés comme Shaded que comme Chinchilla, nous voyons rarement un véritable Silver Shaded avec le tipping suffisant pour lui donner son beau manteau sombre. Il était plus facile d'élever un chat avec moins de tipping que d'élever un chat avec non seulement assez de tipping, mais aussi la notion d’ombre. Nous en sommes venus au point que si un Silver n’est pas blanc neige, ou s’il a un peu trop de shaded sur le corps, il est enregistré comme un Silver Shaded, même s’il n'a pas assez de tipping pour être vraiment Shaded. Il y a près de 50 ans Jeanne Ramsdale de la Chatterie Dearhearts aurait dit que l'on devrait être en mesure de faire la différence entre un Silver Shaded et un Chinchilla "à l’autre bout de la pièce." Que ce soit elle ou non qui ait effectivement dit cela, c’était une description précise ; et jusqu'à récemment, c’était le cas.

 

 

Il y a quelques années, il a été demandé aux éleveurs s’ils souhaitaient accepter les Persans Blue (dilués) Silver. Le raisonnement était que, puisque les éleveurs ont croisé avec des Persans solides, ceux-ci et d'autres couleurs faisaient parfois leur apparition dans certaines portées. La question a été soulevée à quatre reprises sur plusieurs années, et à chaque fois elle a été rejetée. La majorité des éleveurs n'a pas voulu l’accepter. Les trois dernières fois, il fut également demandé aux éleveurs s’ils acceptaient ou non les Persans Blue Golden, et cela a également été refusé. Les éleveurs ayant beaucoup de nuances de doré avec laquelle faire face, apparemment, ils ne voulaient pas ajouter à leurs problèmes de couleur.

 

 

Nous devons améliorer les couleurs que nous avons déjà avant d'accepter une variation de ces couleurs. Les Persans Silver sont ombrés de noir, et souvent il y a des problèmes à distinguer les Chinchilla des Shaded ; les Persans Golden ont en plus ces autres problèmes de couleur. Beaucoup de chats, qu’ils soient Silver ou Golden, ont moins de maquillage que souhaitable. Avez-vous déjà vu un juge frotter un doigt sur un maquillage noir et bien dense sur le nez? La vraie bonne couleur n'a pas été régulière, de sorte que le juge peut se demander si un beau maquillage est réel! On peut choisir d'utiliser d'autres couleurs dans un programme d'élevage, mais peut-être que nous devrions nous focaliser uniquement sur les couleurs répondant aux standards actuels, plutôt que de continuer à créer de nouvelles classes pour voir quelle couleur étrange nous pouvons rencontrer.

 

 

Il a été suggéré qu'il devrait y avoir une classe Silver et une classe Golden. Les Chinchillas et Shaded seraient jugés ensemble comme deux couleurs distinctes, mais dans la même classe, avec une même classe pour les Silvers, une autre classe pour les Goldens. Les opposants estiment que ce serait la fin des beaux Silver Shaded. Les amateurs de Chinchilla devraient également être préoccupés, parce que cela pourrait aussi représenter la fin du Chinchilla clair. Alors que certains standards de couleurs affichent « des nuances plus claires seraient préférées », nous nous retrouverions probablement avec seulement des « ni l’un / ni l’autre ». Il a toujours été admis: « le Silver avec suffisamment de tipping noir pour leur donner ce chatoyant look argenté – une couleur vibrante des yeux vert ou bleu-vert, et les yeux soulignés par le noir comme si le maquillage avait été fait du mascara et avec une ligne noire sur le nez et sur les lèvres pour faire écho ». Un tipping noir, pas bleu ...

 

 

La couleur des yeux en Silver et Golden a toujours été considérée comme très importante, et c’est pourquoi le standard est spécifique. Il stipule clairement: « Couleur des yeux: vert ou bleu-vert. Disqualification pour la couleur incorrecte des yeux, la couleur des yeux incorrecte étant du cuivre, jaune, or, ambre ou toute couleur autre que le vert ou bleu-vert ». Tous les éleveurs de Persans Silver et Golden veulent cette couleur d’yeux pour leurs chats. Cela peut être difficile à atteindre, mais cela ne change pas le fait que c’est le standard, même si certains sont prêts à accepter moins. Un Persan Silver ou Golden avec une couleur des yeux incorrecte peut être utile dans un programme d'élevage, mais il ne peut pas prétendre à faire des expositions.

 

Certains éleveurs et juges disent qu'ils ont commencé par l'élevage de Silvers et ont abandonné parce qu'ils sont trop difficiles à sélectionner. Les Goldens sont encore plus difficiles à reproduire avec le bon standard que les Silvers. À quelques exceptions près, ils ont des années de retard sur les Silvers au niveau du type, pouvant s’expliquer par le petit nombre d'éleveurs qui travaillent avec eux jusqu'à récemment. Alors que les Silver connaissent des variations dans la quantité de tipping, ils ont un sous-poil blanc avec un tipping noir - une nuance de blanc et une ombre de noir, pour simplifier la description. Les Goldens sont très différents. Le standard des golden appelle à un sous-poil crème, et un tipping noir. Alors qu’un chat à la couleur crème avec le tipping noir et les yeux verts serait beau, ce n’est pas un véritable golden. Il serait plus exact de dire, en citant Judith Legg, que «le sous-poil est généralement de couleur crème mais parfois gris avec des variations saisonnières. Le «manteau» de poils de garde est Ticked. Chaque poil est annelé avec du jaune, du orange, du brun foncé ou et noir. Les Goldens, comme les Chinchillas, ont le M Tabby sur leur front, les pointes sombres ainsi que la queue noire ». Cela explique probablement pourquoi il y a eu de nombreuses variantes de la couleur golden. La couleur a varié de l'ambre pâle à l’or-rouge voire au moins souhaitable, l'or-brun. Les premiers éleveurs de golden avaient essayé pendant si longtemps de faire accepter le Golden qu'ils ne voulaient pas d'ergoter sur cette description de la couleur; Cependant, ce n’était pas ce qui a été présenté en tant que standard.

 

 

Il est rare que deux Golden aient la même teinte, même de la même portée, et la couleur de la robe peut changer jusqu'à ce que le chat ait cinq ans ou même plus. Certains Golden naissent avec une merveilleuse couleur intense; certains mettent deux à trois ans à se développer. La couleur du sous-poil peut changer avec les saisons de l'année, jusqu’à atteindre une couleur grise à certains moments de l'année. Pendant des années, la frustration venait du fait que si un golden avait une bonne couleur, il manquait type et n’était pas montrable en exposition; si il avait du type, la couleur était pauvre, et ‘était pas non plus montrable en exposition. Alors que certains juges ont élevé des Silvers et en connaissaient les difficultés, aucun n'a élevé de Golden, de sorte qu'ils n’en coonnaissent pas tous les variations et changements de couleur. Presque tous les éleveurs de Goldens estiment que si un Silver et un Golden de type comparable sont en concurrence, le silver est plus susceptible d'être choisi. Il y a si peu Golden montré, généralement un seul Golden sur le ring, que les juges n’ont que de rares occasions de comparer leurs couleurs.

 

 

Beaucoup de Golden ont été incorrectement enregistrés et montrés dans la mauvaise classe de couleur. Un Golden abricot a été présenté comme un Golden Shell simplement à cause de sa couleur intense, et non à cause de la quantité appropriée de Tipping. Une couleur Golden foncé était plus susceptible d'être présentée comme un Golden Shaded tout simplement parce que ce était sombre, avec moins d'attention accordée à la quantité de Tipping. Que ce soit pour les Silvers ou les Goldens, la classe de couleur a été définie par la quantité de tipping, pas par la couleur du sous-poil.

 

 

Le Look

 

Les années 1950, 60, et 70 ont produits de nombreuses beaux et très compétitifs Silver Shaded, pas très différents des Persans d'autres couleurs en terme de type. A en juger par les Annuaires CFA, c’est vers la fin des années 1970 que les Noirs ont développé un "look" différent et un nez plus court que les autres couleurs; Toutefois, les Silvers ont été aussi bons voire meilleurs que les Blancs présentés à l'époque. Les éleveurs de Silvers sélectionnaient pour améliorer et fixer le type. Par rapport à d'autres couleurs, les Silvers s’amélioraient plus rapidement au niveau du dome, du dessus de tête et de la taille des oreilles. Malheureusement, cette reproduction sélective était limité par le faible pool génétique.

 

 

De temps à autres, certains éleveurs évoquent la possibilité d'une standard "différent" pour le Persans Silver et Golden; Cependant, la plupart estiment que les bons Persans Silver et Golden répondent au standard comme il est écrit. Cela vient ni d’un problème de chat, ni de standard, mais plus probablement de la façon dont le standard a été interprété au fil des ans. Parfois, nous entendons un chat loué pour n’avoir « pas de nez ». La norme appelle à « un nez court ». Autant le terme court n’est pas défini, mais il ne dit pas «pas de nez! ». Il décrit un «stop», mais ne précise pas à quelle profondeur le stop devrait être. Ce qui est beaucoup plus précis dans le standard est l'emplacement du stop, décrit comme "centrée entre les yeux." Jusqu'à ce que le standard devienne plus spécifique, les Persans Silver et Golden ne devraient pas être pénalisés pour ne pas avoir le nez plus court, ni le stop aussi profond, que certains Persans d'autres couleurs. Lors d'une discussion tout en jugeant un Silver, une juge a déclaré son opinion sur le fait que le Silver (et le Golden) devraient avoir un nez « aussi large que long ». Ceci répond à la description dans le standard du nez «large», peut ainsi contribuer à l'équilibre global du chat. Alors que le Silver et le Golden peuvent ne pas avoir le nez aussi court que certains Persans d'autres couleurs, ils ont répondent au critère « aussi large que long », et ils sont plus susceptibles d'exceller pour le dôme rond et les petites oreilles bien positionnées. Leurs crânes sont lisses et rond, souvent sans les bumps et les planéités que l’on peut trouver chez les Persans d'autres couleurs.

 

 

Silvers et Golden peuvent ne jamais ressembler exactement aux autres Persans. Les sélectionneurs ont utilisé une sélection rigoureuse pour améliorer l’ossature et le type, mais les gènes «extrêmes» risquent de ne pas être là. Parfois un chaton nait avec le type "extrême" similaire à celui d'un Persan solide, mais ces chats n’ont pas toujours reproduit ce look. Ouvrir les mariages aux solides a entraîné dans certains cas, des couleurs inhabituelles, et le temps que les couleurs de la robe et des yeux soient récupérés, le type était revenu à ce qui a été connu et admiré comme «le look Silver ». Peut-être que, comme dans le standard du Peke-face Red-Tabby qui accepte une différence dans le type, une telle ouverture pourrait être incluse dans le standard du Silver / Golden d'or pour que ces beaux chats ne perdent pas leur look unique.

 

 

Beaucoup ont utilisé ou utilisent d'autres couleurs dans leurs programmes de sélection, mais devrait éviter de montrer des Silvers ou des Goldens avec des yeux or, même s’ilss sont très typés. Est-ce qu’un Himalayen aux yeux or ou un blanc aux yeux verts pourraient être acceptables? Certainement pas .... Les éleveurs demandent la coopération des juges pour aider à améliorer nos Silvers et Goldens. Nos chats doivent être jugés par le standard comme il est écrit et non telle qu'il est interprété par quelques-uns. Nous avons travaillé très dur pour satisfaire au standard à tous les niveaux, et nous supportons les juges qui recalent pour le faible type et la couleur des yeux incorrecte, comme ils l'ont fait pour mauvais état ou queue à défauts. La critique constructive est toujours la bienvenue!

 

 

Différences au-delà de la couleur

 

Le temps est révolu où les Silvers étaient difficiles à manipuler. J’en ai exposé assez longtemps pour me rappeler l’époque où presque chaque race avait une «personnalité» à problème. À chaque décennie, vous saviez sans demander quand vous aviez entendu parler d’un chat avoir «coup de sang» dans la salle d'exposition, de quelle race il s’agissait. Les sélectionneurs ont travaillé dur pour éliminer les problèmes de comportement dans presque toutes les races, y compris les Persans. Je me souviens d'un juge décrivant le Silver qu’il jugeait, en région. Il a dit des Silvers qu’il a jugé là-bas, « les Silvers étaient tous magnifiques - dommage que l’on ne puisse pas mettre les mains sur eux! » C’était il y a longtemps; les Silvers n’ont plus cette réputation, et le problème a été à peu près éliminé avant que les Goldens entre en scène. Ils sont, cependant, très différent de la personnalité des Persans des autres couleurs. Ils sont beaucoup plus actif: Demandez à quelqu'un qui a élevé et possédé suffisamment de couleurs différentes pour comparer.

 

 

Les Silvers ont généralement un faible poids de naissance et quittent le nid très tôt. Bien qu'ils atteignent la maturité sexuelle à un âge précoce, ils ne sont pas terminés avant l'âge de trois à cinq ans. Certains Silvers et Goldens sont de plus petite taille et plus léger en ossature en comparaison avec les autres Persans. L'expression «moyenne à grande» dans le standard n'a pas été défini, et la taille est relative. Le standard dit aussi «la qualité plutôt que la taille."

 

 

Les Silvers et Goldens sont des chats avec des personnalités uniques; ils sont intelligents, affectueux et aiment le contact humain et les caresses. Alors qu'ils sont de merveilleux Persans d’ornement, ils ne sont pas des « larves de canapé », comme les Persans sont souvent décrits. Vous trouverez rarement ces couleurs somnoler sur les tables de toilettages pendant les expositions, comme vous le voyez souvent chez les autres Persans. Ils sont sensibles, ils ont donc besoin d'être socialisés à un âge précoce, et ils ne supportent pas bien à l'isolement et le confinement. Beaucoup ont une fourrure abondante, parfois cotonneuse été difficile a toiletter, mais tous semblent avoir les poils fins qui se casse facilement. Ils peuvent avoir la peau plus sensible. Tout cela signifie que le toilettage doit mieux être commencé tôt et fait doucement pour les préparer au toilettage nécessaire à maintenir le long manteau à couper le souffle.

 

 

L'Unique Silver et Golden

 

Les éleveurs de Silver et Golden ont travaillé très dur pour relever le défi du « type » et produire de beaux Persans bien équilibrés. Leurs succès sont évidents. Il y a eu des variations de "look" à travers l'histoire, mais nous espérons que le look unique du Silver et du Golden sera toujours là. Quand on pense à des Silvers et Goldens, on visualise un chat avec une expression douce et bien ouverte, avec de grands yeux ronds d'un vert lumineux ou bleu-vert. Les oreilles sont petites avec le dôme magnifiquement rond qui semble être marque déposée su Silver et du Golden. Le nez est court et large, et cette belle tête ronde, entourée d’une collerette abondante, reliée à un corps trapu court avec une longue fourrure tombante. C’est la perfection que nous recherchons - mais ne perdons pas ce look unique!"

Mots Clés

Please reload

Nos Articles

Nos Articles

A lire également

© 2014-2019. Mentions Légales

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now